Autour Lombok

2/1/2011

Le tour de Lombok

Nous partons vers 9h. La pluie menace, nous la fuyons et commençons notre tour en direction Kuta. A Cakranegara, une ville « quartier » de Mataram, nous pouvons voir un marché traditionnel en pleine activité. A noter que la carriole à cheval n’a pas disparue :

charrette

On trouve beaucoup de fruits secs dans les étals

marché

Nous passons le nouvel aéroport international – il entraine pour nous une section de route en travaux épouvantable. D’un autre côté, il y aura l’arrivage direct de vols internationaux sur Lombok à partir de juin 2011. La piste de Denpasar n’autorise pas les grands porteurs.

Ensuite nous nous arrêtons à une entreprise artisanale de tisserands. On y fabrique le fameux tissu Ikat sur des métiers presque primitifs

métiers

Peu avant Kuta, il y a un village Sasak typique :

demeure Sasak

Les Sasaks sont la population d’origine de l’île, depuis, il y a eu arrivée de musulmans. Apparemment, la coexistence ne pose aucun problème…

Kuta

Une différence par rapport à Senggigi : un soleil vaillant. Ouf, ça commençait à me manquer. La région est fière de tout un chapelet de plages de sable blanc plus parfaites les unes que les autres. Celle où Nathan, mon chauffeur, me dépose, est une des plus belles.

vue est

vue ouest

Évidemment, une telle richesse de beauté attire les promoteurs. Il y a déjà un Novotel, à quand toute l’installation touristique « internationale » ?

Nathan va loger chez des amis et me laisse au « Seger Reef Homestay ». Adresse impeccable ! En face, directement sur la plage, se trouve un café sympathique : le « Full Moon ». Le barracuda qu’ils servent est un poème !

Je passe le reste de la journée entre chambre, baignade et café. Parfait !

3/1

Gunung Rinjani (3800m)

Ce matin, à Kuta, soleil, soleil !

Mais cette joie ne devait pas durer…J’étais prêt à 9h pour faire le tour de l’île côté ouest. Alors Nathan, ayant reçu un coup de téléphone, m’annonce qu’il doit rentrer à Senggigi – un boulot à Sumbawa.

De Senggigi, c’est madame qui va prendre le relais et m’amener à Senaru par le bord est de l’île.

Vu le mauvais temps sur cette partie de la côte, je prévois difficilement de belles photos du Rinjani aujourd’hui. Par précaution, je vous donne une vue du Rinjani comme je ne verrai jamais : mauvais temps et le trek de 10km – trop pour mes faibles jambes de vieux – vont reléguer cette photo dans l’imaginaire…

Nous repartons vers midi. Le temps tient toujours, à mon étonnement.

En passant, on s’arrête à Teluk Nara, d’où partent les bateaux rapides. Histoire de mettre au clair mon départ pour Gili Trawangan demain.

Et on continue notre tour. Arrivés au versant nord du volcan, nous commençons à grimper sec et arrivons enfin à Senaru. La vue sur Rinjani est bouchée de chez…

Espérons que demain matin, tôt, va me montrer ce volcan toujours voilé ???

Qui sait. De toute façon, Maria doit passer me reprendre vers 7h. Je règle le réveil à 5h30.

4/1

vers gili Trawangan

A 6h, je suis déjà en train de chasser des photos de ce volcan, toujours caché.

Mon succès est tout relatif :

et un peu plus tard

Mais cette heure matinale me vaut une symphonie de bruits de réveil : les Geckos, les coqs et le bruit de la cascade.

la cascade de Senur

Vers 7h arrive Maria avec son frère qui va conduire sur la partie la plus difficile-Maria, tout en étant bonne conductrice, n’aime pas cette descente raide…

Nous partons sous un soleil brillant qui fait oublier la pluie d’hier. Nous arrivons au port sans encombre et en avance sur le bateau.

Et voilà la pluie, merci madame la Fée…

Sur Trawangan, j’abrège la recherche d’une chambre en prenant l’auberge la plus proche de ma liste. Et me voilà à l’abri aux Sirwa homestay. Plus cher que prévu ni parfait, Mais bon…

La pluie durera encore une bonne heure mais depuis, le soleil est là et bien là !

Baignade dans l’après-midi et un beau poisson grillé ce soir : royal !

5/1

Gili Trawangan

Cette nuit, j-ai mal dormi. J’ai peut-être trop mangé ou la bière ne me convient pas ? J’ajoute un petit repos après le petit déjeuner.

Surmontant mon manque d’enthousiasme, je fais une petite balade de reconnaissance du village. La pluie d’hier est oubliée, mais Lombok à côté est sous des voiles menaçantes

vue de trawangan sur Lombok

J ‘ai l’impression que le coin sud-ouest de cette île est à éviter à tout prix. Le meilleur choix sur Lombok est le beau soleil de Kuta ou la fraîcheur de Senaru.

Comme d’habitude, un Mie Goreng pour midi et une petite sieste complètent cette partie de la journée.

Ensuite baignade ! Que c’est beau de voir Lombok en face sous la pluie…

Ce soir, mon propriétaire m’organise un repas aux crevettes pêchées la nuit dernière. Promis, je vais éviter la bière !

Et demain : retour sur Bali, Padangbai.

Publicités

A propos peomeyer

en retraite, voyageur invétéré, intérêt spécial: Asie du sud-est
Cet article a été publié dans Bali, nature, plage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Autour Lombok

  1. Hody Renate et Dieter dit :

    Lieber Peter

    Das ist ja ganz gewaltig, was Du da alles siehst, erlebst etc.
    Wunderschöne Bilder und interessanter Text!
    Weiter eine interessante reise und bleib gesund!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s